octobre 28, 2017

Mercredi prochain aura lieu le lancement du premier satellite marocain. Baptisé Mohammed VI- A, il doit partir de la base de Kourou, en Guyane française.

Ce satellite d’observation servira aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, explique Arianeespace dans un communiqué. Mais celui-ci inquiète aussi les voisins du Maroc, notamment l’Algérie et l’Espagne qui le voient plutôt comme une menace pour leur sécurité nationale et une avancée technologie qu’il sera difficile de battre dans un avenir proche.

Lu 804 fois Dernière modification le mardi, 26 décembre 2017 14:19